Actualités de l'établissement

Résumé du film La Vague par Eloïse Queste

Par MICKAEL BERTHELOT, publié le lundi 11 décembre 2017 12:07 - Mis à jour le lundi 11 décembre 2017 12:07
vague.jpg
Club Ciné La Vague

''La vague'' est un film allemand réalisé par Dennis Gansel en 2008.

Jürgen Vogel est l'acteur principale du film, il joue le rôle de Rainer Wenger, qui est un professeur.

La vague raconte comment un professeur Allemand perd le pouvoir au prés de ses élèves.

Sur l'affiche, nous voyons une personne de dos en chemise blanche portant un bracelet rouge autour du bras avec une vague inscrit dessus. Il se tient debout en face d'un groupe de lycéens, portant également des chemises blanches, sauf une fille, qui se tient debout et qui porte un tee-shirt rouge. On voit qu'elle n'est pas d'accord avec les autres avec la posture qu'elle prend, elle croise les bras.

 

Histoire du film :

 

Le film commence dans un lycée, durant la semaine thématique les élèves peuvent choisir entre plusieurs thèmes tels que l'anarchie, ou encore l'autocratie. Rainer Wenger, professeur d'histoire enseignera l'autocratie.

 

Tout d'abord il leur demande selon eux que signifie une autocratie, les élèves répondent que cela ressemble à une dictature en citant comme exemple ''le troisième Reich''. Agacé de devoir reparler de ce sujet qu'ils étudient tout le temps, ils commencent à parler entre eux. Certains disent que c'est fini donc nous devons plus en parler, d'autres disent que c'est important de discuter pour ne pas que cela recommence une deuxième fois. Le professeur leur pose donc une question : ''Alors on ne reverra jamais une dictature en Allemagne ?'' Les lycéens sont formels, ce n'est pas possible qu'une dictature réapparaisse en Allemagne. Rainer Wenger lui en est persuadé que si, il leur demande donc de nommer un chef, puis de se lever pour prendre la parole, il veut de la discipline. Les élèves sont tous motivés pour obéir à leur nouveau chef, Mr Rainer Wenger.

 

La situation s’amplifie ils décident de porter un uniforme, une chemise blanche. Tout le monde se prend au jeu de mettre leur tenue sauf Karoline qui trouve ça de plus en plus exagérée. En rentrant dans la salle, elle est la seule personne avec un tee-shirt banal, elle se sent inférieur et rejetée face à ce puissant groupe nommé la vague.

 

Les lycéens prennent ce travail très au sérieux et décident de se réunir en dehors des cours pour taguer les murs de la ville et de l'envahir. La situation dégénère, un élève qui s'apelle Tim décide de monter sur des échafaudages pour inscrire leur symbole en haut d'un grand bâtiment. Après ça, Mr Wenger se met en colère et tente d'arrêter cette situation mais rien ne fait, il ne contrôle plus rien.

 

Karoline qui est toujours persuadée que tout ça est fou décide de faire des affiches où elle met en garde ce ''jeu''. Cela crée émeute et rend en colère les élèves du groupe, une dispute éclate. Rainer Wenger doit impérativement arrêter tout ça.

 

Il réunie alors tous les partisans de la vague et met en place un moyen de les faire réagir. Il demande d'amener un garçon sur la scène et de le tuer car il n'était plus d'accord avec les idées de cette ''dictature'', les élèves refusent. Il leur explique alors que cette situation a dégénéré et qu'il faut en finir avec ce groupe. Tim se met alors en colère et sort un pistolet de sa poche, tout en menaçant de tuer ce qui bougent. La panique s'installe, il tire sur une personne avant de suicider. La police intervient peu de temps après, le professeur est arrêté. Après tout ça, les élèves se rendent compte qu'ils sont allés trop loin.

J'ai apprécie le film car c'est un bon moyen de nous prévenir sur les conséquences d'une dictature, et qu'il est important de savoir qu'on peut toujours retourner sous un régime autoritaire même si nous sommes au 21éme siècle.